Rue : faire de la scène ruenne un labo artistique

Richard Renard, maire de Rue, souhaite relancer la vocation théâtrale du beffroi. Le comédien Jean-Michel Noirey y fait son lieu de résidence et de création...

17/02/2017 à 10:06 par J.Rauch

Jean-Michel Noirey reprend ses spectacles à Rue en avant-première de représentations à Paris d'ici fin mars
Jean-Michel Noirey reprend ses spectacles à Rue en avant-première de représentations à Paris d'ici fin mars

Alors que Jean-Michel Noirey propose une nouvelle série de représentations de son spectacle « Le Bonheur »au théâtre du Beffroi, Richard Renard, maire de Rue, rappelle l’engagement de la commune dans sa nouvelle dynamique culturelle.

« Nous avons avons a Rue un patrimoine et qui plus est une salle du beffroi qui était un théâtre du XIXe siècle dont la vocation de salle de spectacle avait un peu été délaissée » explique le premier magistrat ruen, « le déclic d’une programmation culturelle comme celle que nous commençons à mettre en place avec Jean-Michel Noirey c’est la rencontre de son talent et de cet endroit. J’avais bien déjà l’idée de relancer l’endroit comme salle de spectacle à part entière, et c’est Jean-Michel, que je connaissais avant l’élection de mars 2014, qui fut le catalyseur ».

(…)

Le premières représentations de Jean-Michel Noirey à Rue datent de fin 2015 avec « Demain je serai de nouveau moi », puis « Le Bonheur » au printemps dernier. Le comédien, aussi metteur en scène et musicien, revient avec une version (re) travaillée et surtout une série de représentations qui sont autant de « générales »et même d’avant-premières avant le coup d’envoi de ce même spectacle sur la scène parisienne du Théâtre de Menilmontant.

Richard Renard, lors de la première du spectacle "La saison des blessures" de Jean-Michel Noirey en octobre dernier
Richard Renard, lors de la première du spectacle "La saison des blessures" de Jean-Michel Noirey en octobre dernier

Résolument « osée », la volonté culturelle ruenne sort des sentiers battus. Et bien que l’on mise sur des œuvres et un registre populaires, Jean-Michel Noirey impulse à Rue une ligne artistique loin de tout élitisme mais clairement novatrice, créative et même alternative. Exit les reprises des comédies main stream par exemple, ou les concerts en tournée nationale, les choses se font déjà très bien ailleurs. A Rue, on mise sur de l’inédit et de la création : « un parti pris qu’on assume, et qui a déjà montré des signes très encourageants lors des dernières représentations. Et les prochaines sont mêmes des avant-premières du spectacle que donnera Jean-Michel Noirey à Paris »soulignait Richard Renard visiblement très enthousiaste de faire de la scène ruenne à la fois un carrefour et un laboratoire artistique.

(…)

Lire l’intégralité de l’article dans notre édition de ce mercredi 15 janvier 2017 ou en cliquant ici

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abbeville - Mardi 23 mai 2017

Abbeville
Mar
23 / 05
18°/12°
vent 36km/h humidité 70%
Mer22°-11°
Jeu23°-12°
Ven25°-15°
Sam27°-16°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne