Abbeville Abbeville. La Fédération dénonce l'intrusion des chasseurs à "Hauts de France propres"

La Fédération des chasseurs dénonce une récupération politique du problème de la chasse des oies en février. « L'État récolte les fruits de toutes ces années de laxisme : qu'il en gère à présent les conséquences. »

15/02/2017 à 17:27 par leredacchef

Les chasseurs se sont invités à la réunion « Hauts de France propres » -
Les chasseurs se sont invités à la réunion « Hauts de France propres » -

Comme nous l’annoncions dans notre précédente édition, une réunion de travail pour l’opération « Hauts-de-France propres » a été perturbée le vendredi 10 février à Abbeville par des manifestants qui regrettaient la décision du conseil d’État de mettre fin, à la date du 8 février, à la tolérance pour la chasse des oies qu’avait consentie la ministre de l’Écologie Ségolène Royal.

Les responsables de la fédération des chasseurs déplorent cette intrusion et précisent : « Depuis des années, les instances de la chasse départementales se battent pour autoriser la chasse des oies en février. Le Président Butel a d’ailleurs été le premier, avec son collègue de l’Oise, Guy Harlé d’Ophove à dénoncer l’ineptie d’une réglementation européenne qui brime les chasseurs français pour quelques jours en février et autorise les destructions massives dans les pays du nord de l’Europe.

Cependant, nous sommes dans un État de droit, et aucune association, fut-elle de chasseurs, ne saurait bafouer les règles de la République. »

Enjeu politique

Et ils poursuivent : « Aujourd’hui, la chasse des oies en février ? comme d’autres sujets concernant la chasse ? n’est plus un enjeu cynégétique mais politique. En refusant de traiter le dossier oies autrement que par le droit pur, en ignorant tout bon sens, en laissant monter la colère des chasseurs pour ne pas froisser les écologistes et leurs associations, les gouvernements successifs et les pouvoirs publics ont fait le lit des mouvements politiques extrémistes qui sont en train de s’accaparer le dossier, sans bien entendu apporter l’ombre d’une solution. »

En conclusion, la Fédération des chasseurs de la Somme dénonce les attaques violentes à l’encontre de ses dirigeants bénévoles, et s’attend à des déferlements de violence attisés à des fins politiques. Pour eux :

« L’État récolte les fruits de toutes ces années de laxisme : qu’il en gère à présent les conséquences. »
80100 Abbeville

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abbeville - Jeudi 23 févr. 2017

Abbeville
Jeu
23 / 02
10°/7°
vent 75km/h humidité 91%
Ven6°-3°
Sam10°-4°
Dim11°-8°
Lun11°-7°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne