Après l'interdiction de la chasse des oies, les chasseurs en colère manifestent: "Nous ne nettoierons pas la nature !"

Les chasseurs de gibier d'eau sont en colère et ils le disaient en fin d'après midi à Garopôle à l'occasion de la réunion consacrée à l'opération "Hauts de France propres".

10/02/2017 à 19:43 par leredacchef

Nicolas LOttin a expliqué les raisons de sa colère
Nicolas Lottin a expliqué les raisons de sa colère

Près de 250 chasseurs se sont retrouvés, à l’invitation du collectif des chasseurs en colère,  vers 18 h à proximité de Garopôle pour exprimer leur mécontentement de ne pas pouvoir chasser les oies en février. Ils ont décidé de ne pas participer à l’opération de nettoyage de la nature programmée par les Hauts de France:

Pourquoi on nettoierait la merde alors qu’on n’a pas le droit de profiter de la nature dans nos huttes en février. Les écolos n’ont qu’à la nettoyer !”
Près de 250 chasseurs réunis devant Garopôe
Près de 250 chasseurs réunis devant Garopôle

Nicolas Lottin,président de l’ACDPM Baie de Somme a exprimé ses regrets de voir que le dossier de demande de dérogation qu’il avait monté dans le cadre de L’Unacom était resté au fond d’un tiroir, sans même être présenté au ministre de l’environnement.

Plus d’information dans Le Journal d’Abbeville du mercredi 15 février.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abbeville - Jeudi 23 févr. 2017

Abbeville
Jeu
23 / 02
10°/7°
vent 75km/h humidité 91%
Ven6°-3°
Sam10°-4°
Dim11°-8°
Lun11°-7°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne